Quelle langue apprendre ?

juillet 20190 commentaires

Vous voulez vous mettre ou remettre aux langues étrangères ? Excellente idée.

J’ai expliqué dans un précédent article les bénéfices insoupçonnés que les langues vont vous apporter et dans le guide gratuit que vous pouvez recevoir, je vous explique en quoi c’est à la portée de tous. Bref ! Vous voilà prêt(e) à commencer mais il reste juste un point à éclaircir : choisir quelle langue apprendre.

Un choix difficile, mais inévitable

L’embarras du choix, c’est l’une des choses qui caractérise l’époque dans laquelle on vit. À chaque moment de la journée, on est confronté à une variété d’options : quels vêtements porter, quel menu choisir, à quel moment faire ci ou ça…

Sur le papier, ça semble formidable.

Mais lorsqu’on fait un choix, on prend conscience qu’on rejette un tas d’autres possibilités. On imagine les opportunités qu’auraient pu nous amener une autre option, nous poussant à regretter notre décision.

Ce lourd fardeau entraîne comme une paralysie chez certaines personnes, qui préfèrent ne pas agir plutôt que de prendre la responsabilité de prendre une mauvaise décision.

La même chose s’applique aux langues.

Sauf que vous n’êtes pas réduit(e) à une poignée de choix, mais à plus de 7000. C’est le nombre estimé de langues en activité à l’heure actuelle. Je vous l’accorde, il y a peu de chances que vous trouviez de l’intérêt dans chacune d’entre elles… Il est toutefois fort probable que vous hésitiez entre plusieurs langues.

La facilité d’accès aux ressources n’est pas là pour vous aider !

Quelques décennies plus tôt, vous deviez vous rendre à la bibliothèque du village pour apprendre une langue.

 

Elle n’était pas toujours très bien garnie et vous auriez eu le choix entre un manuel d’anglais et un dictionnaire bilingue français-allemand.

 

La qualité n’était pas garantie, mais c’était tout ce qui était à votre disposition.

 

Aujourd’hui vous pouvez vous permettre d’être exigent(e) et commander depuis internet n’importe quel ouvrage selon vos besoins.

 

Le tout livré chez vous !

 

Et on ne parle plus seulement de livres : il existe aujourd’hui des tonnes de sites et d’applications qui vous permettent d’apprendre une langue depuis votre smartphone.

L’abondance de ressources, un cadeau empoisonné pour l’étudiant indécis.

Dans un tel cas, rien d’étonnant que vous n’osiez pas vous lancer. Si certains sont paralysés à l’idée de faire le mauvais choix, d’autres appliquent une autre tactique, tout en évitant de prendre une décision : apprendre plusieurs langues en même temps, en passant de l’une à l’autre sans vraiment s’investir.

“Boulimie linguistique”, voilà comment j’appelle cette manie de naviguer entre les langues. La plupart des passionnés de langues sont passés par là, moi y compris.

 

Que ce soit provoqué par une avide curiosité ou une difficulté à faire un choix,  les conséquences sont néfastes pour votre apprentissage.

 

Si vous n’êtes pas encore sorti(e) de cette spirale infernale, il est temps de réaliser ce que vous manquez.

Les compétences en langues sont le fruit d’un investissement poussé sur le long terme. Si vous ne vous investissez véritablement dans aucune langue, vos progrès ne seront que très minces.

Vous pouvez, dans certains cas, voir des résultats fulgurants au tout début mais vous connaîtrez forcément une période de stagnation. Si vous passez constamment d’une langue à l’autre, vous ne pourrez pas vous en extirper.

La conséquence, c’est que vous aurez l’illusion d’être mauvais(e) en langues alors que le vrai problème, c’est votre approche.

Vous perdez également un temps considérable. Choisir une langue et s’y tenir pendant un an vous apportera des résultats bien plus probants que d’étudier plusieurs langues pendant cette même période. Même si vous ne voyez pas l’apprentissage des langues comme une course contre la montre, vous n’optimisez pas votre temps.

Cette approche est utile si vous aimez la linguistique et souhaitez savoir comment fonctionnent les langues. Si en revanche vous souhaitez apprendre une langue pour l’utiliser, il faudra à un moment donné en choisir une.

Ce n’est pas pour autant qu’il est impossible d’apprendre plusieurs langues en même temps. Il y a simplement des règles simples à suivre, mais ça fera l’objet d’un prochain article.

La question se pose alors : quelle langue apprendre ?

Vous avez déjà passé un test d’orientation ?

 

Moi oui. Et pas qu’un !

 

J’étais un adolescent très indécis et je n’ai jamais eu d’idée précise quant au métier que je voulais exercer. Ces tests étaient très similaires les uns aux autres. Il s’agissait à chaque fois de séries de questions cherchant à cerner mon profil afin de me proposer un métier qui me plairait.

 

Chaque questionnaire me donnait un résultat différent, mais la conclusion était la même : ce qu’on me proposait ne me convenait pas. Même si ça m’a permis d’en apprendre plus sur certains métiers, j’étais le seul à pouvoir me comprendre et personne n’a pu faire le travail à ma place.

 

J’étais le seul à pouvoir choisir de ce que je voulais.

Le choix de la langue, c’est un peu pareil.

J’aimerais pouvoir vous proposer un questionnaire pour vous faire savoir quelle langue vous conviendrait le mieux, mais chaque individu est unique. Ce que je considère comme le meilleur choix pour moi n’est pas forcément le meilleur choix pour vous.

Même si je ne suis pas en mesure de vous donner la réponse, je peux vous donner des conseils pour vous y mener.

Je vous recommande de vous référer à deux critères : la nécessité et l’intérêt.

Intérêt

Est-ce qu’il y a une langue qui vous est chère ? Une langue proche de vos racines peut-être, que vos parents ne vous ont pas apprise ?

Ou bien une langue pour laquelle vous éprouvez un intérêt particulier ? Peut-être êtes-vous envoûté(e) par ses sonorités, comme certains l’admettent en parlant de l’italien ?

Ou encore une langue qui vous intrigue et que vous aimeriez découvrir en profondeur ? Un système d’écriture différent du nôtre, une prononciation particulière ?

Ce sont des raisons valables pour apprendre une langue.

En ce qui me concerne, c’est l’alphabet cyrillique qui m’a donné envie d’apprendre le russe.

Rien d’autre !  

 

Ceux d’entre vous qui l’ont appris le savent, l’alphabet est plus facile qu’il en a l’air. Ça m’a pris une semaine pour le maîtriser et même si je lisais aussi rapidement qu’un écolier, j’étais satisfait d’avoir atteint mon objectif.

 

J’ai rapidement dû trouver d’autres raisons de poursuivre le russe.

Si vous n’avez pas de langue qui vous vient à l’esprit, pensez à une culture. Qu’est-ce que vous aimez dans la vie ? L’histoire de l’Angleterre, les mangas japonais, la musique portugaise ? Langue et culture sont intimement liées, étudier une langue vous permettra d’apprécier vos passions autrement.

Attention à ne pas tomber dans le piège en pensant que les résultats vont tomber du ciel parce que vous aimez ce que vous faites. Apprendre une langue demande du travail, et ce n’est pas une mauvaise chose. Votre expérience sera bien plus agréable si vous êtes passionné(e).

C’est un peu comme dans le monde du travail : si vous aimez votre métier, vous n’aurez pas toujours l’impression de travailler. Mais vous travaillerez quand même.

Prenez également le temps de définir clairement vos objectifs pour éviter que votre intérêt s’estompe une fois la magie disparue.

Votre coup de coup de cœur pour une langue pourra servir de porte d’entrée pour l’apprendre mais il faut voir au-delà de la simple curiosité.

Nécessité

Trouver une langue qui vous plaît, c’est bien, mais est-ce qu’elle va vous servir ?

Je considère que vous tirerez forcément de la valeur en apprenant une langue qui vous intéresse. Mais plus la valeur est élevée, plus l’investissement en vaut la peine.

Pensez donc à l’usage que vous pourriez faire de telle ou telle langue. Est-ce qu’elle répond à un besoin présent ou futur dans votre vie personnelle ou professionnelle ?

Trouvez quelque chose qui a du sens pour vous. Il est facile de se laisser distraire par ce que les autres disent mais si tout le monde apprend l’espagnol autour de vous, ça ne vous empêche pas d’apprendre l’allemand si vous pensez que ça vous sera plus utile.

Pas d’idée ?

Pensez à vos projets de voyage ou d’expatriation. Regardez les langues les plus demandées dans votre domaine d’activité pour tirer votre épingle du jeu.

Choisir la langue qui nous plaît ou celle qui nous est utile ? 

Le coeur ou la raison ?

La langue optimale est celle qui mêle intérêt et nécessité.

Pour visualiser, je vous recommande de dessiner un tableau répertoriant les langues qui vous intéressent, en notant ces deux critères sur 5. Allez, je le fais avec vous.

Intérêt Nécessité
Anglais 3/5 5/5
Russe 5/5 5/5
Japonais 4/5 1/5

Ajoutez une colonne avec des commentaires si ça peut vous aider.

Alors, qu’est-ce que ça donne ?

Comme vous pouvez le remarquer, la langue qui coche toutes les cases pour moi, c’est le russe. Je m’intéresse à la culture et à la langue en elle-même et du côté pratique, je vis actuellement en Russie. Autant vous dire que je me dois d’avoir un niveau excellent !

 

J’aime l’anglais de par sa culture, mais la langue ne m’intéresse pas plus que ça. Je n’éprouve pas le même plaisir qu’avec le russe, par exemple. Côté nécessité, l’anglais est un must pour moi. Non seulement pour communiquer avec un maximum de personnes, mais aussi pour mes recherches : j’utilise automatiquement l’anglais pour avoir une abondance de ressources.

 

Concernant le japonais, la langue m’intéresse grandement. Le pays et sa culture aussi. Lorsque je me penche dessus, en revanche, je ne vois pas en quoi apprendre la langue me serait utile. J’ai tout de même l’intention de l’apprendre, mais ce n’est pas ma priorité.

Si la langue de votre choix vous intéresse mais que vous n’y trouvez pas d’utilité ou vice-versa, ce n’est pas grave.

Vous pourrez toujours trouver des moyens d’utiliser une langue qui ne vous est pas nécessaire. Parallèlement, vous pouvez facilement trouver de l’intérêt pour une langue qui vous est nécessaire.

Un point sur les langues inutiles

 Si vous faites le choix d’apprendre une langue atypique, vous serez confronté(e) à l’incompréhension et peut-être aux railleries de vos proches.

Tout le monde le sait, l’anglais est devenu indispensable. Si bien que ça ne surprend plus personne lorsque vous annoncez votre décision de l’apprendre. Maintenant, dites à quelqu’un que vous souhaitez apprendre l’espéranto et vous aurez des réactions bien différentes.

Si vous sentez qu’apprendre une langue peu commune vous apportera de la valeur, personne ne peut vous l’interdire.

À titre personnel, je n’ai pas seulement étudié des langues dites “utiles”.

 

Ma première expérience d’apprentissage en autonomie, c’était avec l’afrikaans. C’est l’expérience qui m’a donné l’amour des langues et m’a donné envie de poursuivre.

 

J’ai également l’intention d’apprendre le gaélique irlandais, dont l’utilité objective est tout aussi discutable.

Alors ne vous découragez pas si vous souhaitez vous lancer dans le latin ou l’espéranto : si vous y trouvez un intérêt, allez jusqu’au bout. Le monde serait bien triste si on parlait tous les mêmes langues.

Alors, votre choix est fait ?

Si malgré ces conseils vous êtes toujours perdu(e), n’hésitez pas à me contacter en privé. Je me ferais un plaisir d’étudier votre situation au cas par cas.

Ça pourrait aussi vous aider…

Apprendre une langue tous les jours : 9 astuces

Apprendre une langue, c’est efficace seulement si vous le faites tous les jours.   Et pour ça, la meilleure solution est d’en faire une habitude.  ...

Apprendre 2 langues en même temps : 5 règles

J'ai publié une vidéo récemment. Peut-on apprendre plusieurs langues en même temps ? Je vous explique pourquoi je déconseille de vous concentrer sur...

Peut-on apprendre plusieurs langues en même temps ?

Peut-on apprendre plusieurs langues en même temps ? C'est peut-être l'une des questions les plus fréquemment posées dans l'apprentissage des...

Apprendre une langue pendant le confinement

Bon bon bon... Le confinement est là et c'est le moment de revoir complètement votre manière d'apprendre une langue. Quelles sont les options qui...

Apprendre une langue : comment faire son choix ?

Quelle langue apprendre ? C'est la question à laquelle je réponds dans cette vidéo, en vous listant les critères à prendre en compte dans le choix...

Peut-on vraiment apprendre une langue seul ?

Apprendre une langue seul, ça vous paraît réaliste ? La question est plus que légitime, quand on voit l’intérêt que suscite l’apprentissage des...

Transformer sa bonne résolution en habitude pour parler une langue en 2020

Les bonnes résolutions sont vouées à l’échec. Et l’une des raisons à ça, c’est qu’elles ne sont rien de plus que des lignes directrices, des...

Comment tenir sa bonne résolution d’apprendre une langue ?

Le chiffre fait froid dans le dos : 88% des personnes qui prennent une bonne résolution échouent, selon une étude britannique. Est-ce que ça...

3 erreurs à éviter quand vous commencez à apprendre une langue

Le commencement, c’est peut-être l’étape la plus difficile dans l’acquisition d’une nouvelle compétence. Surtout si on se lance à l’aventure seul(e)...

Comment mesurer ses progrès dans une langue ?

La plus grande force de l’apprentissage d’une langue en autonomie est aussi sa plus grande faiblesse : vous êtes livré(e) à vous même. Vous n’avez...

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Commencer à apprendre une langue : 3 erreurs fatales - Objectif Polyglotte - […] J’ai dédié un article entier à cette question. J’y décris les deux critères à prendre en compte pour choisir…
  2. Quelle est la différence entre l'anglais américain et l'anglais britannique (et comment choisir entre les deux) ? - Objectif Polyglotte - […] détaillé cette opération dans mon article : Comment choisir une langue à apprendre ? Je vais résumer ce processus…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alex

Alex

Auteur

L’apprentissage des langues étrangères, c’est ma passion. Maintenant, j’en fais une mission.

Je vais tout faire pour vous aider à apprendre n’importe quelle langue, quelle que soit votre expérience passée.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !

MERCI POUR VOTRE COMMENTAIRE

 

Les commentaires permettent de faire vivre le blog, alors votre contribution m'est très précieuse 👍

Si vous ne l'avez pas encore, je vous propose de recevoir le guide « Apprendre n'importe quelle langue : 5 clés du succès » dans votre boîte de réception.

J'en profiterai aussi pour vous partager du contenu exclusif que vous ne trouverez pas sur le blog

☺️

Génial, vérifiez votre boîte de réception !

Share This

Tous vos amis sont polyglottes ?

Si ce n'est pas le cas, ils trouveront sans doute les bons conseils pour le devenir sur ce site. Si vous pensez que ça peut les intéresser, n'hésitez pas à partager cet article 😊