Quels livres lire pour progresser dans une langue ?

décembre 20190 commentaires

Lire des livres, c’est bien. Mais dans une langue étrangère, c’est mieux ! J’irai même jusqu’à dire que lire des livres, c’est l’un des meilleurs moyens de progresser dans une langue.

Pourtant, c’est une activité bien souvent laissée de côté. Et c’est dû à plusieurs choses.

1. Le livre n’est pas à la mode

Un tiers des Français déclare lire de moins en moins, selon une étude Ipsos-CNL. La proportion est encore plus importante chez les plus jeunes.

Si ce chiffre-là est centré sur la lecture en français, on peut imaginer que la lecture dans une langue étrangère est en plus grande difficulté.

2. Lire dans une langue étrangère représente un véritable challenge

Rien de plus intimidant que de se retrouver face à une page remplie de mots étrangers. Et rien de plus irritant que de chercher un mot dans le dictionnaire à chaque phrase ! En plus de ça, le style littéraire est parfois bien différent de ce à quoi vous êtes confronté. C’est comme si vous découvriez une nouvelle langue !

Et ça met à mal votre confiance en vous parce que vous pensez que votre niveau n’est pas assez élevé et que vous avez forcément raté quelque chose.

Alors qu’en fait, c’est juste que les règles ne sont pas les mêmes et qu’il faut choisir les bons outils.

La question est là : quels livres lire pour progresser en langues ?

C’est plutôt légitime comme questionnement, parce que tous les livres n’ont pas été créés égaux. Il y en certains que vous devriez privilégier et d’autres que vous devriez éviter, en fonction de ce que vous voulez accomplir avec la langue.

Je vous invite à découvrir les différents types de livres pour lesquels vous pourriez opter ainsi que leurs avantages et inconvénients.

Vous êtes prêts ? Alors suivez-moi !

Lire des livres de fiction pour progresser dans une langue

Les livres pour enfants

C’est probablement la première chose qui vous vient en tête lorsque vous pensez à la lecture dans une langue étrangère.

Et ça n’a rien d’étonnant !

Lorsque vous apprenez une langue, vous êtes un peu comme un enfant. C’est une phase de découverte : vous manquez de vocabulaire, vous avez du mal à parler et vous faites beaucoup, beaucoup d’erreurs.

Avantages

Puisqu’ils sont destinés aux enfants, ces livres ne sont pas compliqués. Ils vont droit à l’essentiel, tant au niveau du vocabulaire que de la grammaire. Le style n’est pas important.

Les histoires sont courtes et digestes et vous avez peu de chances de vous noyer dans une mer de mots inconnus, contrairement à d’autres types de livres. C’est donc une excellente porte d’entrée dans l’univers de la littérature de la langue que vous apprenez.

Bonus : si vous vous intéressez aux contes traditionnels, ça peut vous permettre de vous familiariser avec la culture d’un pays.

Vous pouvez par exemple retrouver Baba Yaga dans les contes slaves, une figure surnaturelle. Il s’agit d’une sorcière connue de tous les enfants et que vous avez peu de chances de trouver dans les œuvres destinées aux adultes. C’est une partie de la culture qui n’a pas vraiment d’équivalence dans la nôtre.

Inconvénients

Vous avez compris la logique : apprendre une langue, c’est comme retomber en enfance. Les livres pour enfants semblent donc être l’outil parfait pour pratiquer une langue.

Mais est-ce que c’est la bonne stratégie ?

Ce que je veux dire par là, c’est que le vocabulaire présent dans les livres pour enfants ne sera pas forcément adapté à votre usage de la langue.

Vous y trouverez des mots très simples, parfois même un peu trop. Ils peuvent être carrément obsolètes, surtout dans les contes.

C’est là que vous devriez vous demander : voulez-vous parler comme un enfant ou comme un adulte ?

Le fait que ces histoires soient adressées aux enfants revêt un autre problème : ce ne sera pas nécessairement intéressant pour vous.

Pensez au contenu que vous consommez dans votre vie quotidienne : est-ce que vous regardez des films et séries destinées aux enfants ? Ça vous divertit ?

Si c’est le cas, vous pourriez trouver votre bonheur dans les livres pour enfants. Sinon, il vaudrait peut-être mieux se tourner vers un autre genre de contenu.

Les romans

C’est une catégorie plutôt large : on retrouve plusieurs genres de romans avec des codes bien particuliers : romans historiques, policiers, science-fiction…

Mais le dénominateur commun, c’est la narration. On suit une intrigue dans un univers défini, généralement avec plusieurs personnages.

Avantages

Le vocabulaire utilisé dans les romans est riche et précis, bien plus que dans les livres pour enfants. Ils regorgent d’expressions pour décrire l’univers et le caractère des personnages. Et c’est normal, l’auteur se doit d’être le plus exact possible !

Et indirectement, vous en bénéficiez. Vous vous imprégnez de chaque sens et apprenez à différencier les nuances.

Au niveau de la grammaire, vous avez droit à la même rigueur. Elle est généralement impeccable et sophistiquée. Si vous êtes ambitieux sur la qualité de la langue que vous apprenez, le roman est un choix idéal !

Tout comme les livres pour enfants, lire des romans permet aussi de vous rapprocher de la culture. Surtout si vous lisez des œuvres qui sont connues par la majorité des locuteurs de la langue que vous apprenez.

Vous pourriez par exemple vous intéresser à Cervantes si vous apprenez l’espagnol ou à Dostoïevski si vous apprenez le russe. Vous êtes sûrs de faire une forte impression lorsque vous rencontrerez des locuteurs natifs !

Inconvénients

Comme je l’ai mentionné plus haut, il existe plusieurs types de romans. Et certains sont moins accessibles que d’autres, en particulier les classiques.

“Un classique est un livre que tout le monde veut avoir lu, et que personne ne veut lire.”

 

Mark Twain

Les classiques sont les livres qui vous permettent de vous plonger le plus profondément dans une culture, mais ce sont les plus difficiles à lire. Le vocabulaire peut vous prendre au dépourvu, même si vous avez un excellent niveau.

Il y a quelques années, je m’intéressais de près à la littérature américaine. J’avais l’impression de passer à côté de certaines références lorsque je regardais certains films ou séries qui parlaient de telle ou telle œuvre.

 

Je me suis procuré plusieurs romans que tout le monde connaît aux États-Unis, comme « Of Mice and Men » de John Steinbeck ou « To Kill a Mockingbird » de Harper Lee.

 

Malgré mon bon niveau en anglais, j’avais beaucoup de difficultés à en comprendre le contenu ! Le vocabulaire était très différent de ce que j’avais l’habitude de voir et j’ai failli décrocher à plusieurs reprises.

Bandes dessinées, mangas ou comics

On touche à un sujet sensible.

Ce genre de contenu tend à être peu estimé par beaucoup, considéré comme inférieur à la littérature classique.

Mais ce n’est pas important pour notre sujet. Ce qui nous intéresse, c’est pratiquer la lecture dans une langue étrangère. Et avec les bandes dessinées, les mangas et les comics, c’est exactement ce que vous faites.

Photographie d'un comic (bande dessinée) - Quels livres lire pour progresser dans une langue ?

Peu importe ce que vous lisez, tant que vous lisez

Avantages

Le gros point fort de ce genre de contenu, c’est les images.

Elles aident à comprendre le contexte bien plus aisément qu’à travers une description écrite. En plus de ça, elles interagissent avec le texte. Vous avez donc des indices plus clairs sur la signification du contenu que vous lisez.

C’est également un contenu qui est conçu pour divertir.

Prendre du plaisir en apprenant, ce n’est pas seulement souhaitable mais nécessaire si vous voulez entretenir votre motivation à apprendre une langue et donner du sens à votre apprentissage.

Le petit bonus, c’est qu’on apprend mieux en associant des émotions à notre apprentissage. Alors vous avez tout à y gagner !

Vous souhaitez pratiquer votre anglais ? Je vous recommande « Calvin and Hobbes » de Bill Watterson, qui vous offre un regard sur la culture américaine avec un vocabulaire très accessible.

 

La narration est très intelligente dont le sens où la même histoire peut être comprise différemment par un enfant et un adulte. Bref, ça vaut le coup d’œil !

Inconvénients

Selon le type de contenu vers lequel vous vous tournez, vous ne serez pas exposé au vocabulaire le plus adapté à votre objectif.

Prenons l’exemple des comics, qui mettent généralement en scène des super-héros qui cherchent à vaincre le mal. Vous y trouverez des dialogues dont vous pourrez vous inspirer, mais aussi tout un champ lexical de mots parasites comme des noms de monstres ou de super-pouvoirs.

Si vous voulez éviter ça, c’est simple : tournez-vous à du contenu davantage tourné vers la réalité.

Lire des livres de non-fiction pour progresser dans une langue

Il existe une multitude de genres dans cette catégorie, en voici quelques exemples.

  • Biographie
  • Business
  • Développement personnel
  • Cuisine
  • Santé
  • Spiritualité
  • Voyage
  • Art
  • Histoire
  • Science

L’intérêt de ce genre de livres, c’est que vous pouvez vous former dans un domaine tout en pratiquant une langue. Vous faites donc d’une pierre deux coups !

Photographie d'un livre et une paire de lunettes posée dessus - Quels livres lire pour progresser dans une langue ?

On n’a jamais fini d’apprendre. Appuyez-vous sur vos connaissances en langues pour acquérir de nouvelles compétences !

La nature bien souvent éducative de cette littérature joue en votre avantage. Si l’auteur essaye de vous expliquer un concept (par exemple, la méditation), il a tout intérêt à le faire avec un vocabulaire abordable.

C’est le genre de livres que je recommande le plus souvent quand je parle de lire des livres pour progresser dans une langue. On retrouve dans beaucoup d’ouvrages (en particulier les récits de voyage et les livres cherchant à vous enseigner des compétences) un style très simple, presque conversationnel.

 

Le vocabulaire que vous apprenez peut être utilisé dans le monde réel, ce qui n’est pas toujours le cas avec la littérature de fiction.

Alternatives

Lire des livres bilingues pour progresser dans une langue

Vous avez déjà regardé un film ou une série avec des sous-titres ? Le principe est le même, mais appliqué à la lecture !

En général, ça se passe comme ça : on vous affiche sur la page de gauche un texte dans la langue étrangère et la traduction dans votre langue maternelle sur la page de droite.

Le gros avantage, c’est que ça supprime la nécessité de se tourner vers un dictionnaire à chaque phrase. C’est quelque chose qu’on a tendance à faire en lisant des livres dans une langue étrangère et ça peut être très frustrant.

Mais cet avantage peut facilement se retourner contre vous.

Si vous avez conscience que la traduction se trouve juste à côté, il est facile de « tricher » en s’y reposant à la moindre difficulté. C’est un peu comme si vous faisiez un examen avec les réponses à portée de main !

Vous l’avez peut-être remarqué, ce format de livres n’est pas très répandu.

En réalité , les livres bilingues sont souvent ceux qui offrent un regard sur la culture du pays où la langue est parlée. Il peut s’agir d’œuvres classiques ou de livres spécialement écrits pour expliquer des aspects de la culture aux étrangers.

Vous pouvez aussi trouver des livres qui mélangent deux langues que vous apprenez. En ce qui me concerne, je me suis procuré des livres bilingues chinois-russe. Ça permet de pratiquer mon chinois tout en maintenant mon russe !

Écouter des livres audio pour progresser dans une langue

Bon, d’accord… ce n’est pas vraiment la lecture que vous allez pratiquer, mais plutôt l’écoute. Cependant, rien ne vous empêche de faire les deux ! Vous pourriez très bien écouter un texte et le lire en même temps, ou bien le faire successivement.

Ça vous permettra d’associer des sons aux lettres. C’est extrêmement pratique pour une langue comme l’anglais qui est plutôt complexe de ce côté-là. Le même son peut être écrit de différentes façons (flour/flower) et un même mot peut aussi être prononcé de différentes façons (read/read).

Ça vous permet aussi de solliciter deux sens simultanément pour doubler les bénéfices : l’ouïe et la vue.

C’est d’ailleurs le principe de certaines méthodes de langues, comme Assimil. J’en ai parlé dans cet article !

Les bienfaits de lire des livres pour progresser dans une langue

Élargir son vocabulaire

Les livres sont une véritable mine d’or de vocabulaire.

Premièrement c’est grâce au contexte.

Contrairement à une liste de vocabulaire classique, les mots font partie d’une histoire et ne vous sont pas servis sur un plateau sans accompagnement. Vous pouvez donc voir comment ils sont utilisés et les comprendre plus facilement.

En second lieu, c’est grâce à la nature même du contenu que vous lisez.

Imaginons que vous lisiez un roman en espagnol.

 

Vous suivez une intrigue qui vous passionne et vous commencez à vous attacher aux personnages et à leurs enjeux. Ce côté émotionnel aidera le vocabulaire à s’ancrer dans votre mémoire et vous comprenez réellement ces mots, au lieu de les mémoriser.

Découvrir la culture

Je l’ai répété à plusieurs reprises au fil de cet article, mais lire des livres dans une langue étrangère permet de se plonger profondément dans la culture.

Vous vous familiarisez avec des choses que vous n’auriez pas comprises autrement et vous vous munissez de références qui vous passent complètement au-dessus de la tête si vous ne lisez pas.

C’est le cas de la pièce «Горе от ума» de Griboïedov, qui a donné naissance à un tas d’expressions dans la langue russe. Imaginez à quel point c’est satisfaisant de comprendre l’origine de phrases que tout le monde utilise, au lieu de les répéter mécaniquement !

Bien évidemment, ce point n’est valide que si vous lisez des œuvres natives du pays où la langue que vous apprenez est parlée.

Lire « Harry Potter » en italien ne vous apprendra pas grand-chose sur la culture de l’Italie. Les dialogues changeront forcément et vous y trouverez des expressions idiomatiques propres à l’italien, mais l’histoire en elle-même tourne autour de la culture britannique.

Appuyer sur pause

Les paroles s’envolent, les écrits restent.

Lors d’une conversation orale, les mots se succèdent et vous pouvez vite vous sentir engloutis par le flot de paroles qui déferlent dans votre direction. Vous êtes probablement pris par la peur d’irriter votre interlocuteur en lui demandant de répéter un mot que vous n’avez pas compris ou en le suppliant de parler plus lentement.

Vous n’avez pas ce problème quand vous lisez un livre.

Le texte est là, sous vos yeux, et ne bougera pas. Vous avez tout le temps que vous voulez pour comprendre les mots que vous lisez. Vous avez la possibilité de surligner ceux que vous voulez retenir, ce qui n’est pas le cas à l’oral. Sauf si vous vous munissez d’un calepin.

Conclusion

Vous avez compris l’idée : lire des livres, ça peut considérablement vous aider à progresser dans une langue. Mais à condition de choisir la ressource qui vous est adaptée.

Vous apprendrez des mots de vocabulaire de manière naturelle et saurez les utiliser tout aussi naturellement. Avoir la tête plongée dans la culture de la langue vous permettra d’être au plus près des locuteurs natifs et de s’intégrer facilement dans le pays.

Privilégiez des livres qui sont dans la lignée de votre objectif et vous êtes certains d’en tirer un maximum de bénéfices.

Et n’oubliez pas le plus important : choisissez quelque chose qui vous intéresse.

Est-ce que vous lisez un livre pour progresser dans une langue en ce moment ? Lequel ? Sinon, lequel voudriez-vous lire ?

 

Merci à Min An et Miika Laaksonen pour leurs excellentes photos.

Ça pourrait aussi vous aider…

Le vrai secret des polyglottes

C’est quoi, le secret des polyglottes ? Sérieusement… Qu’est-ce qui fait que certains réussissent pendant que les autres galèrent ? Est-ce que c’est...

Apprendre une langue pendant le confinement

Bon bon bon... Le confinement est là et c'est le moment de revoir complètement votre manière d'apprendre une langue. Quelles sont les options qui...

Pimsleur : avis honnête sur la méthode

Pimsleur : avis honnête sur la méthode Apprendre une langue hors du circuit scolaire demande de se pencher sur des ressources bien particulières… la...

Pourquoi s’appuyer sur une langue pour en apprendre une autre ?

Il existe un concept de base en économie... L’offre et la demande. L’offre, ce sont les produits offerts à la vente. La demande, ce sont les besoins...

Mon avis (négatif) sur Duolingo

Duolingo règne en maître dans le monde de l’apprentissage des langues. L’application a créé un raz-de-marée et séduit les foules : enfin un outil...

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. 10 techniques infaillibles pour se souvenir du vocabulaire que vous apprenez - Objectif Polyglotte - […] C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles je recommande de lire des livres dans une langue étrangère. Je vous…
  2. Transformer sa bonne résolution en habitude pour parler une langue en 2020 - Objectif Polyglotte - […] dessinées et les mangas. Si vous aimez ça, ça peut faire la différence. J’ai dédié un article complet dédié…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alex

Alex

Auteur

L’apprentissage des langues étrangères, c’est ma passion. Maintenant, j’en fais une mission.

Je vais tout faire pour vous aider à apprendre n’importe quelle langue, quelle que soit votre expérience passée.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux !

MERCI POUR VOTRE COMMENTAIRE

 

Les commentaires permettent de faire vivre le blog, alors votre contribution m'est très précieuse 👍

Si vous ne l'avez pas encore, je vous propose de recevoir le guide « Apprendre n'importe quelle langue : 5 clés du succès » dans votre boîte de réception.

J'en profiterai aussi pour vous partager du contenu exclusif que vous ne trouverez pas sur le blog

☺️

Génial, vérifiez votre boîte de réception !

Share This

Tous vos amis sont polyglottes ?

Si ce n'est pas le cas, ils trouveront sans doute les bons conseils pour le devenir sur ce site. Si vous pensez que ça peut les intéresser, n'hésitez pas à partager cet article 😊